Proposition

pour les collectifs 
+

tipeeeLogo-03.png

Beaucoup de collectifs m'ont d'ores et déjà contacté pour que je vienne filmer leur lutte et je tiens à les remercier très chaleureusement pour leur confiance. Cependant, avec le recul et les nombreuses questions qui me sont posées, j'ai décidé de créer cette page supplémentaire pour essayer d'être plus claire dans ma démarche quant aux tarifs que je voudrais appliquer.

La première chose à savoir c'est que si j'ai créé une page tipeee c'est justement parce que je ne voulais pas imposer un tarif à des collectifs. Des collectifs, qui bien souvent ont beaucoup de mal à fédérer autour d'eux et qui par ailleurs sont obligé, eux aussi, de créer des campagnes participatives pour payer les recours en justice, qui sont inéluctables pour qui voudrait s'engager sérieusement dans une lutte.

Donc le principe tipeee c'est que chacun donne en fonction de ses moyens et de ses envies et plus il y a de "tippeurs" plus je peux m'engager à aller filmer des luttes un peu partout en France, créant ainsi un effet "boule de neige" et permettant de fédérer un collectif de "tippeurs militants" au niveau national.

Par ailleurs, comme je l'ai expliqué aux collectifs qui m'ont contacté, je vis dans la région Toulousaine et si je veux aller filmer dans le Nord de la France, il faut prendre en compte le cout de l'essence, du péage et bien sûr le logement et la nourriture sur place. Cela est ce que l'on appelle les coûts de fonctionnement et je dirai qu'ils sont incompressibles. Vous commencez ainsi à avoir une idée du coût de base, auquel je ne pourrais échapper. La deuxième chose à savoir c'est que si je veux m'investir à plein temps dans ce projet (ce qui est le cas depuis déjà presque un an) il me faut dégager un salaire minimum pour continuer l'aventure et c'est pour cela que je compte sur vous. Encore une fois, c'est un projet totalement indépendant et je souhaite qu'il le reste, je ne veux pas y inclure de publicités, ni de sponsors, donc pour moi, tipeee est la seule solution que j'ai trouvé pour continuer l'aventure, aller plus loin et vivre de mes vidéos. 

Je dis est, mais je devrai dire était, car après des nuits de réflexion et des conseils autour de moi, je me suis décidé à élargir la question du tarif pour être totalement transparente auprès de vous. Je garde la page tipeee, qui concernera plus spécifiquement tous les citoyens qui souhaitent participer à cette aventure et qui sont persuadés qu'il faut arrêter ces projets écocidaires et en parallèle, je m'adresse ici plutôt aux collectifs qui souhaitent médiatiser leur lutte et qui font appel à mes services pour leur donner une visibilité.

Exemple de tarif que je peux proposer :

- Formule 1 :  tournage dans un rayon de moins de 50 km, montage, post-production, mise en ligne sur la chaîne youtube "La Graine de...", la page facebook "La Graine de...", le site internet "La Graine de..."et livraison en format HD pour le collectif qui peut utiliser le film comme il le souhaite (avec mention "La Graine de...") : 400 euros HT.

- Formule 2 :  tournage au delà de 50 km, montage, post-production, mise en ligne sur la chaîne youtube "La Graine de...", la page facebook "La Graine de...", le site internet "La Graine de..." et livraison en format HD pour le collectif qui peut utiliser le film comme il le souhaite (avec mention "La Graine de...") : 400 euros HT + défraiement.

- Formule 3 :  formule concernant plusieurs collectifs qui se réunissent : tournage sur une semaine, au-delà de 150 km, post-production, mise en ligne sur la chaîne  youtube "La Graine de...", la page facebook "La Graine de...", le site internet "La Graine de..." et livraison en format HD pour le ou les collectifs, qui peuvent utiliser les films comme ils le souhaitent (avec mention "La Graine de...") : 1500 euros la semaine/pour le salaire + défraiement, logement et nourriture pris en charge par le ou les collectifs (si la lutte se situe assez loin il serait intéressant que plusieurs collectifs fédèrent pour que ma venue soit efficace et que je puisse filmer pendant 1 semaine, plusieurs luttes dans le même département ou au moins dans un rayon de 50 à 100 km).

Bien sûr tout ceci est donné à titre indicatif, surtout n'hésitez pas à me contacter, car chaque projet mérite une attention particulière et le principal au fond, c'est bien de donner une vraie visibilité à toutes ces luttes.

"Nous sommes le vivant qui se défend"